LES MARQUES D’EAUX MINÉRALES SUISSES


L’eau minérale en Suisse



En 2013, la consommation moyenne d’eau en bouteille en Suisse est de 110 litres par habitant, ce qui représente un total de 900 millions de litres. L'eau minérale mise en bouteille en Suisse provient de plus de 20 sources différentes et représente quelque 90% du marché.

Marché de l’eau minérale en Suisse

Le marché suisse des eaux minérales n'est pas au meilleur de sa forme, malgré une hausse de 2,5% en 2013. La branche a vécu des déboires, certains milieux appelant à consommer en priorité l'eau du robinet, dont la qualité est jugée élevée en Suisse. Les embouteilleurs suisses, eux, défendent leur secteur en indiquant qu'il représente près de 20 000 emplois en Suisse.

Mais ça n'empêche pas les consommateurs suisses de continuer à avaler des litres d'eau en bouteilles. Que ce soit à domicile, vendu par la grande distribution (55% du marché), ou en verre dans les cafés et la restauration (45%). Les eaux aromatisées affichent de fortes progressions, plus de 30% par an en moyenne, durant les cinq dernières années.

Leader du marché de l'eau en bouteille en Suisse, Nestlé Waters Suisse continue de grignoter des parts de marché. La filiale de la multinationale de Vevey représente à ce jour un peu plus de 25% du marché. La gastronomie génère 50% de son chiffre d'affaires. Migros, le principal rival de Nestlé sur le marché suisse, détient 15% de part de marché. Les Sources Minérales Valser arrivent au troisième rang avec une part de 15%, suivie par Evian-Volvic à 12%.

Nestlé Suisse commercialise sept marques d'eau minérale: deux qu'elle produit, cinq qu'elle importe. Le rachat d'Henniez en 2007, et avec elle l'acquisition de Cristalp, lui a permis de décoller. La popularité d'Henniez, lui assure sa position de leader. La commercialisation des ses marques internationales (San Pellegrino, Acqua Panna, Vittel, Contrex et Perrier) étoffe le portefeuille de Nestlé Waters Suisse à raison de 43%.

L'eau plate progresse par exemple mieux que l'eau gazeuse, encore majoritaire toutefois, avec 55% de la consommation. En effet, en Suisse, la préférence va désormais à l'eau minérale non gazéifiée. Les fournisseurs d'eau minérale tiennent compte des nouvelles habitudes des consommateurs en leur offrant des produits exempts de gaz carbonique. Les eaux minérales suisses non gazéifiés n'ont pas pu jusqu'ici s'imposer vis-à-vis des eaux importées.

Consommation d’eau minérale en Suisse

En Suisse, l'eau minérale en bouteille a pris seulement de l'importance au cours du 20ème siècle. Il y a cent ans, la consommation d'eau minérale atteignait annuellement moins de deux litres par tête d'habitant. Au milieu du siècle dernier, elle était encore inférieure à dix litres. Aujourd'hui, elle dépasse largement les 100 litres.

La consommation suisse d'eaux minérales a dépassé pour la première fois la limite des 100 millions de litres en 1964. De nos jours, la consommation suisse se situe à plus de 900 millions de litres, dont plus du tiers est importé. En 2013, la consommation moyenne d’eau en bouteille en Suisse est de 110 litres par habitant, ce qui représente un total de 875 millions de litres.

Les marques suisses d'eaux minérales


De Aproz à Valser. 11 liens

Copyright © 2013-2017. Tous droits réservés.

Date de la dernière modification du site : le 25/05/2017 21:23:14

Visiteurs depuis le 25/05/2013

Boisson  sans alcool
Le site des marques d'alcool. Retrouvez (presque) toutes les marques de boissons alcoolisées sur le web. 8861 liens. English version. The soft drinks