Le lait de chèvre



En France, la production de lait de chèvre se concentre dans six grandes régions : Charentes-Poitou, Centre, Sud-Ouest, PACA, Rhône-Alpes, Languedoc Roussillon. Le lait de chèvre est souvent utilisé dans la fabrication de yaourts, de beurre et d’autres produits dérivés, tels que le fromage.On l’utilise aussi pour les produits cosmétiques de soin de la peau.

Composition du lait de chèvre

Le lait de vache et le lait de chèvre, malgré une composition relativement identiques, ont cependant certaines propriétés propres à chacun. Ce lait a une faible teneur en lipides, ainsi qu’un faible apport calorique. Pour les nourrissons, ce lait possède des nutriments proches de ceux du lait maternel. En cas d’intolérance à la protéine de lait, le lait de chèvre est à privilégier.

Le lait de chèvre présente également de nombreux avantages nutritionnels. Il est riche en calcium, en potassium, en magnésium et en phosphore, et il a une bonne quantité de sodium et de petites quantités de sélénium, du zinc et de fer.

Ce lait bénéficie de la présence de vitamines B1, B2, B3 et B5. Le lait de chèvre est riche en vitamine A, D dans les produits au lait entier. Il contient de petites quantités de vitamine C, E, K, et de la vitamine B12. Le lait de chèvre est recommandé pour réduire les symptômes d’infections de l’oreille, l’asthme, l’eczéma, le mal de dos et la polyarthrite rhumatoïde.

La production de lait de chèvre

Le cheptel ovin français compte 1 270 000 têtes, soit 10 % du cheptel européen. Il tient la quatrième place en Europe après la Grèce, l’Espagne et la Roumanie. Pour la production de lait de chèvre, la France est leader européen et même mondial avec pratiquement 580 millions de litres de lait de chèvre produits en 2014.

La France compte environ 5300 producteurs de lait de chèvre : 45 % transforment leur lait en fromages à la ferme ; 50 % livrent leur lait à une fromagerie ; 5 % sont mixtes c’est-à-dire qu’ils transforment une partie de leur lait à la ferme et livrent l’autre partie à une laiterie.

Après avoir connu en 2009-2010 une hausse trop importante, la collecte française de lait de chèvre a été en baisse entre 2011 et 2013. En 2014, la situation de la filière caprine française s'améliore progressivement : la collecte en 2014 se stabilise au niveau de celle de 2013 mais elle demeure insuffisante pour répondre aux besoins du marché en fromages de chèvre.

Depuis 10-15 ans, on assiste à un phénomène de concentration des entreprises, par regroupement, achats, prise de participation. Les structures ainsi créées sont de taille importante et ont un poids prépondérant dans la collecte nationale. Ainsi, 5 groupes seulement réalisent plus de 80 % de la collecte nationale.

En parallèle à ces mouvements, des petites structures se développent également. Spécialisées en production caprine, elles sont parfois le résultat de l'évolution d'un atelier fermier qui grandit et change de statut pour collecter d'autres producteurs. Ces structures ont une stratégie commerciale centrée sur des produits de qualité.

La répartition de la collecte de lait de chèvre par les laiteries en 2013 était la suivante : Poitou-Charentes et Pays de la Loire : 70 % ; Centre 9 % ; Aquitaine et Midi-Pyrénées 9 % ; Sud-Est (Rhône-Alpes, PACA, Languedoc-Roussillon) 9 %. 30 groupes laitiers ou entreprises assurent 96 % de la collecte et la transformation du lait de chèvre

Source : http://www.bienvivredulaitdechevre.fr/

Les marques de laits de chèvre



LES MARQUES DE LAITS DE CHÈVRE

De Candia à Laiterie de Verneuil. 14 liens

Copyright © 2013-2017. Tous droits réservés.

Date de la dernière modification du site : le 30/09/2017 16:21:03

Visiteurs depuis le 25/05/2013

Boisson  sans alcool
Le site des marques d'alcool. Retrouvez (presque) toutes les marques de boissons alcoolisées sur le web. 8861 liens. English version. The soft drinks