LES MARQUES DE LAITS IVOIRIENS


Le lait en Côte d'Ivoire



Le secteur du lait en Côte d’Ivoire peine à atteindre ses objectifs avec une production laitière nationale qui ne couvre que 17% de sa consommation globale de lait et produits laitiers.

La production laitière en Côte d'Ivoire

L’Etat ivoirien a choisi de mettre en place des programmes successifs de développement de la production laitière avec un double objectif : d’abord réduire la dépendance nationale vis-à-vis de l’extérieur et ensuite faire de cette activité un instrument de lutte contre la pauvreté. Malgré cette politique volontariste pour le développement de ce secteur agricole, la Côte d’Ivoire peine toujours à atteindre ses objectifs avec une production nationale qui ne couvre que 17% de sa consommation globale de lait et produits laitiers.

La Côte d’Ivoire a mis en place des projets intégrés qui ont consisté en l’amélioration du cheptel bovin et la promotion de l’élevage laitier ivoirien par l’installation de petites exploitations laitières rurales et péri-urbaines. En marge de ces projets, il s’est développé les élevages laitiers traditionnels de type familial qui subsistent et constituent l’une des principales activités agricoles dans la partie septentrionale de la Côte d’Ivoire.

Cependant cette activité connaît des insuffisance à différents niveaux : D'abord, la faible performance au niveau de la quantité, la qualité du lait produit, le faible niveau de qualification des acteurs, l’inadéquation des équipements et du manque de contrôle de la qualité du lait. Enfin, le manque de moyen de communication et de distribution du lait, de promotion et de certification du lait local conformément aux normes alimentaires, l’étroitesse du marché local et la non maîtrise des termes de la commercialisation du lait par le producteur.

Pour satisfaire durablement la demande intérieure en produits laitiers et surtout de sécuriser les emplois dans ce secteur, jusque-là livré à l’informel et à la précarité,une perspective est le développement durable de la production laitière.

Il s’agira de créer une structure pilote qui se chargera d’organiser l’activité de la production laitière en filière structurée et autonome. L’objectif qui sous tend cette ambition est celui de booster la consommation du lait local en Côte d’Ivoire, en l’intégrant dans les structures d’un système économique dynamique et moderne.

Auteurs : K.E.N’GORAN1 et Z.OUATTARA Proposition pour une production laitière bovine performante en Côte d’Ivoire

Le marché du lait en Côte d'Ivoire

Un signe supplémentaire de l'intérêt des leaders mondiaux du secteur pour l'Afrique. Dans le cadre de la restructuration de ses activités dans les produits laitiers, le groupe singapourien Olam cède son usine laitière d'Abidjan au groupe Royal FrieslandCampina. De même que le droit d’utiliser la marque Pearl d’Olam pour le lait condensé dans certains pays africains.

L‘unité d’Olam à Abidjan transforme du lait frais et de la poudre de lait local en lait concentré sucré et lait condensé pour le marché local , mais l’achat par la coopérative néerlandaise de la compagnie laitière Olam complète l’engagement existant de FrieslandCampina au Nigeria et sa présence sur les marchés d’exportation établis avec sa marque de lait condensé Bonnet Rouge.

Déjà, en Septembre 2013, Arla Foods a conclu un partenariat de vente avec la société ivoirienne, Mata Holdings, pour distribuer la marque danoise de lait en poudre Dano dans le pays.

Les marques ivoiriennes de lait



De Bonnet Rouge à Top Lait. 4 liens

Copyright © 2013-2017. Tous droits réservés.

Date de la dernière modification du site : le 25/05/2017 21:23:14

Visiteurs depuis le 25/05/2013

Boisson  sans alcool
Le site des marques d'alcool. Retrouvez (presque) toutes les marques de boissons alcoolisées sur le web. 8861 liens. English version. The soft drinks