LES MARQUES DE LAITS JAPONAIS


Le lait au Japon



En 2014, la consommation moyenne de lait au Japon est de 30 litres par personne. L'archipel compte 19 000 exploitations laitières, de 47 vaches en moyenne, dont la productivité plafonne à 8 000 kg/ vache/an. 7,6 millions de tonnes de lait de vache ont été collectées en 2013 au Japon.

La production laitière au Japon

La production laitière japonaise ne couvre plus que 80% de la consommation nationale. Après avoir chuté de 4% en 2011, le cheptel laitier a regagné 1% de ses effectifs à 943 000 vaches laitières en 2012. La production laitière a aussi repris 1%. En revanche, le nombre d’élevages laitiers ne cesse de décliner.

La production laitière résiste mieux dans l’île d’Hokkaido, moins urbanisée, qui regroupe la moitié du cheptel national. Le Japon ne compte plus que 19 100 élevages, de 47 vaches en moyenne, dont la productivité moyenne plafonne à 8 000 kg de lait par vache et par an.

Au troisième trimestre de l'année 2014, le Japon est touché par une pénurie de beurre, obligeant le pays à recourir à des importations d'urgence. La production nationale de lait a été affectée par les chaleurs estivales, qui ont épuisé les vaches laitières. De plus, les températures élevées ont augmenté les cas de mammites, une infection des mamelles des vaches.

Le nombre d'exploitations laitières au Japon baisse à cause du vieillissement des agriculteurs. Il ne resterait plus que 19.000 exploitants élevant 1,4 million de vaches, contre 82.000 pour 2,11 millions de bêtes il y a trente ans. De nombreux agriculteurs sont réticents à augmenter leur production de lait ou ont réduit leur production ces dernières années en raison d'une baisse de la consommation laitière, dans un archipel vieillissant et délaissant les boissons lactées.

7,6 millions de tonnes de lait de vache ont été collectées en 2013 au Japon. Les producteurs de produits laitiers préfèrent privilégier le lait destiné à la consommation directe, vendu plus cher (115 yens, soit 82 centimes le litre) que celui pour la transformation (70 yens le litre).

Le marché du lait au Japon

Au Japon l’agriculture ne représente que 1% du revenu du pays. Elle est protégée par des tarifs douaniers élevés sur les produits importés : 360% pour les produits laitiers. Ces prix dits d’écluse, permettent de maintenir une autosuffisance alimentaire de 45% au pays.

Mais la production laitière japonaise décline : 7.45 millions de tonnes en 2014 contre 8.66 millions en 1997. Le gouvernement veut réformer ce système pour que la filière laitière devienne plus productive et plus rentable. La production laitière japonaise, qui ne couvre plus que 80% de la consommation nationale, est soutenue par une politique agricole volontariste dans un pays où les surfaces agricoles sont réduites et les conditions de production peu favorables.

Tous produits confondus, le Japon a importé l’équivalent de 2 millions de tonnes de lait qui ont couvert 20% de la consommation intérieure, dont 26% en provenance de l’Union européenne, 25% d’Australie, 24% de Nouvelle-Zélande et 16% des États-Unis.

Meiji Co Ltd reste le leader des produits laitiers au Japon en 2014, avec 12% de part de marché, en valeur. La position de l'entreprise a été soutenue par les fortes ventes de sa marque Meiji Oishii Gyunyu, qui est fait de lait frais spécialement sélectionné et utilise une technologie de traitement protégée par un brevet qui préserve le goût naturel de lait frais.

Les marques japonaises de lait



De Meiji à Yakult. 6 liens

Boisson  sans alcool
Le site des marques d'alcool. Retrouvez (presque) toutes les marques de boissons alcoolisées sur le web. 8861 liens. English version. The soft drinks

Copyright © 2013-2017. Tous droits réservés.

Date de la dernière modification du site : le 03/12/2017 05:55:33

Visiteurs depuis le 25/05/2013