LES MARQUES DE THÉS


Le thé Les liens du thé



Le thé, natif d’Asie du sud est cultivé dans 35 pays et c'est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. 500 variétés de thé sont inventoriées dans le monde. La consommation de thé devrait augmenter de 1,8 % par an pour atteindre 3,36 millions de tonnes d’ici 2021.

La consommation de thé

Les Britanniques sont toujours les plus grands buveurs de thé sur la planète avec 800 tasses par an. Mais globalement dans une vieille Europe ralentie par la crise économique, où la population décline, la consommation de thé stagne, elle est en outre très concurrencée par la vogue du café en dosettes jusque dans les pays où le thé était le plus ancré dans les traditions.

La consommation de thé a certes un peu progressé aux Etats-Unis depuis deux ans, mais ce ne sont plus les pays industrialisés qui mènent le marché mondial du thé. Ils ne représentent plus que 20 % de la demande mondiale. Ce sont désormais les pays émergents qui comptent pour cette boisson, et ils vont compter de plus en plus étant donné la hausse du niveau de vie.

En Inde, la consommation de thé progresse de 2 à 3 % par an, malgré la vogue récente du café
En Chine, c'est 5 à 6 % de croissance annuelle attendue, c'est-à-dire une centaine de millions de tonnes de feuilles supplémentaires qui finiront en infusion dans les cuisines chinoises.

Les deux géants asiatiques sont eux-mêmes de grands producteurs de thé, ils consomment donc de plus en plus leur propre production et la Chine importe même de plus en plus de thé noir, alors qu'elle exporte surtout du thé vert.

Le Bangladesh et le Pakistan importent de plus en plus de thé. Le Moyen-Orient également. Seul l'Iran est en gros recul par manque de devises du fait des sanctions. Enfin les pays récemment convertis à ce breuvage constituent déjà 20 % du marché. Parmi eux : le Brésil mais aussi le Cameroun et le Togo.

La production du thé dans le monde

85 % de la production mondiale de thé sont vendus par une poignée de multinationales qui possèdent à la fois les plantations et les usines de transformation. Les principales sont Unilever (Lipton, Élephant, Tchaé), le groupe indien Tata (marque Tetley) et Associated British Foods (marque Twinings). Le leader, Unilever détient avec Lipton la première marque mondiale de thé.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, le thé est implanté dans d'autres pays d'Asie qui deviennent d'importants producteurs. Aujourd'hui, il est cultivé en Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Équateur, Pérou…), en Afrique (Kenya, Zimbabwe, Rwanda, Cameroun, Malawi, Mozambique, Éthiopie…), en Géorgie, en Turquie, en Iran, en Indonésie, au Vietnam, sur l'île Maurice, aux Açores, en Malaisie…

Pour répondre à cette nouvelle soif de thé, pas de crainte, la production devrait être largement suffisante au cours des deux prochaines années : la Chine, l'Inde et le Vietnam mettent le paquet pour doper les plantations et l'Afrique de l'Est devrait être mieux servie par la météo.

La production mondiale de thé a augmenté de 3% par an au cours des cinq dernières années, mais le thé chinois a lui enregistré une croissance de 10% en moyenne, permettant à la Chine de maintenir son statut de plus grand producteur au monde.

Depuis les années 60, la production de thé n'a cessé de progresser, passant de 1,10 million de tonnes en moyenne sur la décennie 1960, à 1,55 million de tonnes dans les années 1970. Le taux d’accroissement de la production s’est accéléré dans les années 1980 pour générer un niveau de production annuel moyen de 2,19 millions de tonnes.

Les années 1990 quant à elles ont enregistré un léger ralentissement de la croissance, puisque le niveau de production moyen sur cette décennie est estimé à 2,70 millions de tonnes par an. La barre des 3 millions de tonnes fut franchie en 1999 pour continuer à accroître dans les années 2000 et finir en 4,7 millions de tonnes en 2011. La production moyenne sur la période 2006-2011 se situe à 4,3 millions de tonnes par an.

Concernant la répartition de la production, la Chine, l’Inde, le Kenya et le Sri Lanka sont les principaux producteurs. Notamment la Chine et l’Inde ensemble ont eu presque 55% de la production mondiale entre 2007-2011.

Pour une production mondiale de 4,5 millions de tonnes environ en 2012, les principaux pays producteurs de thé sont : Chine : 30%, Inde : 28 %, Kenya : 10 %, Sri Lanka : 9 %, Turquie : 6 %, Vietnam : 4 %, Indonésie : 3,5 %, Japon : 2,5 % et les autres pays : 7 %. Si les thés verts ne représentent que 10% de la production mondiale, ce sont les 3/4 de la production chinoise, la quasi-totalité de la production japonaise, et la moitié de celle du Vietnam.

Les différents thés

Les marques de thé aromatisé

Les thés aromatisés Lien vers la page des marques de thés aromatisés

Les marques de thé bio

Les thés biologiques Lien vers la page des marques de thés biologiques

Les marques de tisane et infusion

Les tisanes Lien vers la page des marques de tisanes et infusions

Les marques de thés


Les marques africaines de thé

Les thés africains Lien vers la page des marques de thé en Afrique

Les marques américaines de thé

Les thés américains Lien vers la page des marques de thé aux Etats Unis

Les marques asiatiques de thé

Les thés asiatiques Lien vers la page des marques de thé en Asie

Les marques australiennes de thé

Les thés australiens Lien vers la page des marques de thé en Australie

Les marques canadiennes de thé

Les thés canadiens Lien vers la page des marques de thé au Canada

Les marques européennes de thé

Les thés européens Lien vers la page des marques de thé en Europe

Les marques néo-zélandaises de thé

Les thés néo-zélandais Lien vers la page des marques de thé en Nouvelle Zélande


De Aftek Te & Kryddor à Zesta. 353 liens

Copyright © 2013-2016. Tous droits réservés.

Date de la dernière modification du site : le 18/01/2017 06:03:12

Visiteurs depuis le 25/05/2013

Boisson  sans alcool