Le Sirop d’érable : la potion magique des Québécois

Le sirop d’érable est l’un des produits phares du Canada. Il est réputé dans la restauration comme dans le monde médicinal. C’est un ingrédient emblématique de la gastronomie québécoise. Et il est tout aussi reconnu pour ses bienfaits pour la santé. Nous vous livrons tous les secrets qui donnent cette saveur exquise et ces vertus à ce produit que vous pouvez acheter sur lestresorsderable.com

Comment est fabriqué le Sirop d’érable ?

Le sirop d’érable est fabriqué à partir de la sève de l’érable. Sa fabrication est devenue une tradition perpétuée par les Québécois, c’est un véritable patrimoine historique du Québec.

Dans le 19e Siècle, sa production était tout à fait artisanale, la récolte débute au printemps. Les étapes commencent par l’entaillage. Cette opération consiste à percer dans l’arbre pour faire un trou d’environ 5 cm de profondeur et 1 cm de diamètre. On peut faire plus d’une entaille sur l’érable en fonction de l’épaisseur de son tronc bien sûr. Les acériculteurs insèrent le chalumeau dans ce trou pour que la sève puisse couler. À l’époque, ils utilisaient des chalumeaux en bois de cèdre. À l’autre extrémité du chalumeau, il mettait une chaudière en métal pour ramasser le liquide qu’on appelle aussi « l’eau d’érable ».

Ensuite, il réunissait toute la quantité de sève recueillie pour les transporter dans la cabane à sucre. Autrefois, les artisans utilisaient un traîneau tiré par un cheval pour acheminer le liquide.

Une fois arrivé dans la cabane, il faut faire bouillir l’eau d’érable dans un réservoir en métal, à feu vif et constant pour atteindre une température de 104 ° C. Cette étape consiste à faire évaporer l’eau dans la sève pour obtenir ce concentré de sucre qui est le « sirop d’érable ». Il est recommandé de faire cette opération le jour de la cueillette. Et bien évidemment avant de mettre le produit dans son emballage, il doit passer par un filtre pour enlever tous les grumeaux.

À partir du 20e Siècle, la production s’est modernisée et les techniques d’exploitation se sont développées pour améliorer la production. Les matériaux ont connu une rénovation, favorisée par l’entrée de la technologie, à date, tout un système est mis en place pour automatiser la production.

Les vertus du sirop d’érable

Les études scientifiques menées par l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) ont révélé que le sirop d’érable est très riche en antioxydant. Ces vitamines et oligo-éléments qui aident nos cellules à absorber les glucoses plus rapidement, de ce fait, ce produit est doté d’un faible indice glycémique.

Il contient également plus de Polyphénols que ses autres produits équivalents. Un antioxydant qui réduit le stress oxydatif qui est à l’origine du diabète, de l’obésité et les maladies cardiovasculaires.

Par rapport aux autres agents sucrants, elle détient plus de sucroses et pas de fructose pur. Cette dernière attaque directement le foie et favorise la stéatose hépatique.

Comparé à d’autres produits pour sucrer, le sirop d’érable du Québec est plus sain et contient plus de qualité nutritionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *